De l’efficacité du Vinaigre blanc et du Bicarbonate pour détacher vos plus belles pièces

It feels good to be back. De retour à Paris, il était temps de faire l’état des lieux de ma garde robe vieillissante. Outre les vêtements que j’avais conservés (et portés) depuis le lycée, bons à jeter, il me fallait réparer, nettoyer, entretenir le reste. Notamment les pièces blanches qui ont été tachées par la transpiration, du sang, ou de la nourriture ou encore les chaussures fétiches souffrant de l’humidité et des bactéries (en clair : les mauvaises odeurs). Dans un souci d’économie, d’écologie et surtout d’allergies, j’ai testé avec succès le vinaigre blanc et le bicarbonate.

Sur des pièces en soie, en dentelles, en coton ou encore en polyester, fragiles ou non, tapoter l’endroit taché avec un chiffon propre (ou un coton bien solide) imbibé de vinaigre blanc. Testé et approuvé sur :

  • une robe en soie blanche Comptoir des Cotonniers sur laquelle il y avait de petites éclaboussures de sauce tomates datant de 2 ans au moins : gone
  • un top en dentelle blanche 1.2.3. taché au niveau des aisselles à cause de la transpiration, que plusieurs lessives n’ont pu faire disparaitre : gone
  • un chemisier “Chiffon” blanc d’American Apparel avec des traces de BB Cream au niveau du col : gone

Une autre utilité du vinaigre blanc sur le linge : fixateur de couleur quand il est ajouté dans le bac à lessive de la machine à laver. Je n’ai pas encore testé, mais ça ne saurait tarder.

Dans des chaussures mal odorantes, verser 2 à 3 cuillères à soupe de bicarbonate de sodium alimentaire (plus fin donc plus efficace), répartir dans la chaussure et laisser agir toute la nuit au moins. Le bicarbonate va absorber les mauvaises odeurs mais également désinfecter l’intérieur de la chaussure. L’autre astuce est, dans la mesure du possible, d’utiliser des semelles au charbon actif, qu’on enlève après avoir porté les chaussures : on évite l’humidité, on prend soin de ses chaussures à l’intérieur (et ça, on l’oublie, je sais de quoi je parle) et de ses petons. Et une fois usées, on en rachète de nouvelles, ce qui est moins cher que de changer de chaussures. En complément, je pulvérise un produit anti-bactérien et déodorant de temps en temps. Donc, non, la chaussure qui pue, ce n’est pas une fatalité. Cela permet de conserver ses chaussures plus longtemps. Economique et hygiénique.

Il existe beaucoup de sites sur la toile qui expliquent très bien l’efficacité de ces produits naturels et peu onéreux.

Advertisements

2 thoughts on “De l’efficacité du Vinaigre blanc et du Bicarbonate pour détacher vos plus belles pièces

  1. Pingback: Du vinaigre ? Non, un adoucissant | East Side Pigeon

  2. Pingback: Du vinaigre, encore ?! Oui, mais pour les cheveux | East Side Pigeon

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s