Hey Beaches!

New York reste une grande ville, comme Paris, avec les mêmes avantages et aussi les mêmes inconvénients. Ayant vécu 10 ans à Paris, je ne puis m’empêcher de la comparer à New York. New York, c’est plus que Paris, c’est moins que Paris… Je ne suis arrivée qu’en Avril. Je ne veux ni puis me prêter à quelques comparaisons qui seraient stéréotypées ou injustes, I am just fresh off the boat you know. Mais ce que Paris n’a pas, ce sont de vraies plages, l’Océan. Et New York nous l’offre à porté de métro !

Il y a différents types de plages : pour les riches dans les Hamptons ou Fire Island, accessibles par train ou par le Jitney en 1 heure environ. Pour les moins riches, il y a Brooklyn et le Queens, accessibles par métro en 1 heure environ.

 

Staten Island

En 2008, j’avais testé le Staten Island Ferry (gratuit), et fait l’aller-retour seulement pour admirer la Statue de la Liberté d’un peu plus près et pour la vue du Financial District. Comme beaucoup, une fois arrivée à Staten Island, j’avais repris le ferry pour Manhattan dans la foulée. Mais cette fois-ci, je me suis arrêtée pour me balader sur la Franklin D. Roosevelt BoardWalk. Il a donc fallu prendre le métro pour s’arrêter à Dogan Hills puis marcher 30 minutes sur Seaview Avenue pour enfin atteindre la plage. Vers l’Est, on peut apercevoir Brooklyn et au Nord le Verrazano-Narrows Bridge.

IMG_2139

 

Rockaway Beach

Après presqu’une heure de métro A, nous sommes descendus à la station Beach 67 St. Il était relativement tôt, 10h et les vagues à cet endroit étaient testées par les nombreux surfeurs. C’est effectivement un spot réputé pour cette activité. La brume était épaisse ce dernier jour de mai, mais les amateurs de bronzage étaient déjà au rendez-vous.

Nous avons parcouru la plage, les pieds dans l’eau, jusqu’à environ Beach 116 St. L’eau en cette fin mai était encore bien fraîche donc pas de baignade. Mais ce fut très agréable de se retrouver face à l’Océan Atlantique, avec rien d’autre à l’horizon que l’océan. Evidemment, sur le bord de la plage, les constructions plutôt moches gâchent le paysage. Mais cette escapade donnait des airs de vacances.

IMG_2147

 

A l’heure du déjeuner, nous avons fait un arrêt au Caracas Arepa Bar pour manger un La Pelua (viande de boeuf et cheddar) assis à la terrasse du restaurant, celle-ci donnant sur la plage (au niveau de Beach 106th St). Je ne suis pas experte en Arepas, mais je trouve ceux de Bululu à Paris nettement meilleurs : ils ont plus de goût, les ingrédients sont de meilleure qualité et, ce qui ne gâche rien, le rapport qualité / prix y est plus intéressant (8,5 dollars sans les taxes et tips vs 7 euros TTC). En revanche, j’avais beaucoup aimé le cocktail à base de bière, citron et sel “Michelada” chez Caracas Arepa Bar, testé à leur adresse vers St Marks Place dans l’East Village.

Avec ces chaleurs et surtout ce soleil, je ne suis pas retournée tremper mes pieds dans l’Océan, allergie oblige… Et n’étant pas adepte des bains de foule, j’attendrais les jours plus frais de l’automne pour y refaire un tour.

 

 

Advertisements

5 thoughts on “Hey Beaches!

  1. Vos photos sont belles. Rockaway Beach est la plus dangereuse des plages new yorkaises. It’s the beach with the most drownings every year. Be extra careful there.

    Some other beaches worth checking out are Long Beach, which is easy to get to with the Long Island Railroad. You get off at Long Beach and walk about two blocks. Jones Beach and Robert Moses are easy to get to also with the Long Island Railroad. Check out http://www.mta.info/lirr for more information.

    Enjoy the summer.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s