Watch my Wrist

J’ai beaucoup hésité à m’acheter une montre. Une automatique. Après de nombreuses recherches sur le net et quelques essayages en boutique, finalement, une simple montre ne me convenait pas. Et le prix et le poids d’une montre automatique non plus.

Je me suis orientée alors vers une montre cardio : idéalement, elle devait indiquer l’heure, le rythme cardiaque, le nombre de pas, éventuellement le GPS. J’ai donc regardé du côté des Activity Trackers, et surtout des marques qui proposent ce genre de produits depuis des dizaines d’années. Mon choix s’était arrêté sur la FitBit Charge HR, un bracelet simple, avec une petite fenêtre d’affichage basique : l’heure, le nombre de pas, le rythme cardiaque, le nombre d’étages. Parfait donc, jusqu’à ce que je l’essaie. Malheureusement, même la taille Small était trop grande pour moi, la longueur de la montre étant telle qu’elle dépassait largement mon poignet : inesthétique et presque dangereux. En revanche, la taille Large a séduit Mr Panda qui désormais peut suivre son activité et son sommeil. L’application sur Ipad s’avère relativement efficace et ergonomique, en revanche, sur les Windows Phones, elle ne fonctionne pas. D’après de nombreux Feedback, la fréquence cardiaque sur cette montre reste approximative et par conséquent, non conseillée pour ceux qui souhaitent mesurer cette donnée avec précision.

 

Mon poignet n’accepte donc que les montres rondes ou carrés. Alors me voici avec la A300 de Polar. Je ne connaissais pas cette marque, ayant davantage entendu parlé de FitBit ou Garmin. Il semble qu’elle soit historiquement spécialisée dans la mesure du rythme cardiaque. Cette montre indique l’heure, le nombre de pas, la distance parcourue, le temps pendant lequel on a été “actif” (lorsque l’on bouge) et suit l’état d’avancement par rapport à un objectif journalier prédéfini par l’application.

Avec l’émetteur de fréquence cardiaque à fixer sous la poitrine, il est également possible de connaitre son rythme cardiaque avec précision. Effectivement, contrairement à la FitBit qui mesure la fréquence cardiaque à l’aide de LED sous la montre, la A300 de Polar nécessite un émetteur de fréquence cardiaque. L’avantage de l’émetteur séparé, outre la grande précision, c’est que la montre n’a pas besoin d’être bien collée à la peau.

De plus, pour la recharger et charger les données dans Flow (le site web qui permet d’analyser ses données), il suffit de la plugger directement sur un port USB. Il est possible de changer de bracelet. J’ai le bracelet noir, basique, mais la poussière accroche énormément et devient rapidement visible (le bracelet est doux comme une peau de bébé, on ne peut pas tout avoir). En regardant la page Web de la montre et les vidéos, j’ai l’impression qu’elle est principalement destinée aux femmes, et je dirais même, aux femmes de la côte Ouest US.

IMG_2172

 

 

Pour l’instant, après 2 bons mois d’utilisation quotidienne, j’en suis contente, elle est légère et fait ce que je lui “demande”. En plus d’être utile, je la trouve jolie et donne un look sportif (pour un look plus “California”, choisissez un bracelet fluo…). Sans compter qu’elle est étanche…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s