Learning a Language

Pour bien commencer cette année 2016 (Happy New Year by the way), parlons bien, parlons langues, et surtout, parlons japonais !

Apprendre une langue étrangère à l’âge adulte peut s’avérer être un vrai combat. C’est une question de motivation, de régularité et de persévérance surtout. J’avais commencé à apprendre le Japonais en prenant des cours du soir à l’INALCO il y a 3 ans, et pour diverses raisons, j’avais abandonné une fois l’année scolaire terminée. Deux ans après, sans emploi et donc avec beaucoup de temps pour moi ici à New York, je m’y suis remise. En autodidacte cette fois-ci. J’ai du reprendre mes cours depuis le début, réapprendre les kana déjà oubliés.

Donc, depuis 6 mois, je travaille au moins 2 ou 3 fois par semaine, que ce soit en me replongeant dans mon manuel ou en regardant des dramas ou films japonais ou en rencontrant des japonais. Mais espérant ne pas rester inactive trop longtemps, je redoute le moment où j’aurais moins de temps à consacrer à l’apprentissage du japonais. Il n’y a pas de secret, si je veux maitriser cette langue, il me faudra continuer mes efforts régulièrement ! Mais comment ? Le processus doit rester un plaisir, alors, j’ai pensé que tenir un journal, donc un blog, me forcerait à m’immerger dans la langue, comme j’aime écrire. L’avenir me dira si cela est une bonne idée.

En attendant, voici le nouveau bébé : マリローのにっき.

Capture d’écran 2015-10-14 à 03.19.24 PM

 

L’idée est d’écrire en japonais régulièrement, à un niveau très débutant sur des sujets, je l’avoue, plutôt futiles. Je pense également y raconter mon processus d’apprentissage, ainsi que des méthodes et moyens que j’utilise. A l’usage, j’espère pouvoir écrire mieux et sur des sujets plus complexes.

Afin de maitriser cette langue sous toutes les coutures (lecture, écriture, compréhension écrite et orale), il est nécessaire de faire preuve d’une rigueur à toute épreuve. Je pense alors me concentrer uniquement sur le japonais pour l’instant et mettre de côté le coréen que j’avais commencer d’apprendre il y a quelques mois. Même si l’alphabet coréen, Hangeul, est facile à maitriser, quelques heures suffisent pour savoir l’écrire et le lire, la prononciation et le vocabulaire sont une autre paire de manches.

 

En cadeau, l’ending le plus étrange d’un drama japonais que j’ai regardé récemment The Great Divorce(saikô no rikon) :

 

Advertisements

2 thoughts on “Learning a Language

  1. Je te félicite, j’ai dû abandonner moi même au bout d’un an… et je le regrette mais il faut encore que je démarre mes cours de kswahili! So sorry mais sur le blog en japonais je n’arriverai pas à te suivre 😉

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s