L’art de mieux ranger son dressing ou la méthode KonMari – Etape 2/3

Maintenant que ma garde-robe est triée, et que les vêtements dont j’ai besoin pour la saison sont visibles et disponibles, il a été nécessaire de ranger. N’étant pas satisfaite, j’ai donc recherché quelques méthodes afin de mieux plier mes vêtements.

Je suis aussi tombée sur des articles qui prônaient l’avantage de la méthode de la japonaise Marie Kondo “Méthode KonMari“. Trouvant l’idée ingénieuse, j’ai donc continué dans ma lancée et ai mis en pratique ses conseils de pliage du linge que vous pouvez trouver ici par exemple. En plus de bénéficier d’un gain de place notable, cette méthode permet d’accéder à ses vêtements de façon plus rapide puisque tout est disposé sur la tranche et debout, sans la fameuse pile avec le t-shirt du bas que l’on n’a pas le courage d’aller extraire de peur de renverser la pile – on finit toujours par prendre ceux du hauts par feignantise. Ayant pris la mauvaise habitude, une fois le foyer familial quitté, de rouler mes chaussettes l’une dans l’autre, parce que c’est pratique (pas de chaussette abandonnée) et pour gagner du temps, finalement, plier soigneusement ses chaussettes en 3 ou 4 puis les ranger sur la tranche, debout dans la commode donne une meilleure visibilité, tout comme ses sous-vêtements, pulls et autres vêtements qui ne passent pas sur des cintres.

IMG_2935

 

Vous remarquerez que les sous vêtements passent parfaitement dans une petite commode. En revanche, vivant dans un minuscule 2 pièces parisien, je range les vêtements de saison (de la garde-robe capsule) sur un portant ou dans des caisses passant dans des Expedit. Stocker mes vêtements “debout” est donc plus facile qu’avec des étagères (la dernière photo au dessus montre les pyjamas pliés selon les conseils de Marie Kondo et rangés dans une boite).

Ayant pratiqué cette méthode depuis quelques semaines, je trouve le pliage du linge plus facile avec des repères intuitifs et facile à mémoriser. De plus, attraper les chaussettes ou les pulls est beaucoup plus aisé. Il est aussi plus facile de faire une rotation tant sur les sous-vêtements que sur les pulls puisque tout est visible d’un seul coup d’oeil. Enfin, lorsque l’on prend un vêtement, on ne “dérange” pas les autres, puisqu’ils restent bien en place. Plier plus petit a donc cet avantage de maintenir l’ensemble en place lorsque l’on retire et même lorsque l’on remet dans la pile allongée.

Je ne dirais pas que cette méthode ait changé ma vie, mais presque car elle l’a bien simplifiée ! Tout comme la Garde-Robe Capsule, je pense que j’aurais une phase d’apprentissage et d’appropriation. Le tout est de continuer dans cette lancée tout en l’adaptant à l’usage afin de la faire mienne. Rendez-vous d’ici quelques mois pour faire le point sur la garde-robe capsule et sur la méthode KonMari. Très curieuse, j’ai commencé la lecture de son deuxième ouvrage “Spark Joy” dans lequel elle explique l’essence de sa philosophie (conserver uniquement les objets de la maison qui “spark joy”). Et surtout, dans la deuxième partie, on y trouve la “tidying encyclopedia” qui détaille les étapes de pliage du linge (ma “cheat sheet” que je trouve très utile) avec des illustrations claires. Elle explique également comment ranger les livres, les papiers, bref tout ce qu’on trouve dans une maison.

 

Et pour aller plus loin

Pour compléter la logique éco-responsable, mon amie Perrine m’a parlé de Zéro Dechet de Béa Johnson. Je n’ai pas encore lu ce livre, mais ayant lu quelques articles qui en parlent, l’objectif est, comme le titre résume parfaitement, de réduire ses déchets non recyclables à zéro. Même si l’idée est bonne, elle n’est pas facile à mettre en place surtout dans une ville comme Paris, vivant en appartement (je pense notamment au compostage) et travaillant (normalement) beaucoup. Sans suivre la démarche à la lettre, je pense qu’il est nécessaire de réduire son empreinte via nos déchets et avant ça : en achetant des choses qui sont moins emballées ou avec un emballage recyclable.

Autre livre qui fait partie de ma “to Read List”, le fameux “No Logo” de Naomi Klein (déjà mentionné par Cookie et Attila en Octobre dernier).

Finalement, quand on commence à vouloir mieux consommer (et donc moins), la logique s’applique sur tout le mode de vie, et pas uniquement sur les vêtements ou la nourriture.

 

Et vous, connaissez-vous d’autres ouvrages, mouvements, méthodes qui ont changé votre mode de consommation ?

 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s