Frankfurt was Feeding Me

Contre toute attente, la scène “gastronomique” à Francfort sur le Main était finalement très intéressante, et même un peu variée. Je dis “un peu” car en quelques mois, je n’ai pas eu le temps de tout explorer et puis l’abondance de restaurants italiens et turques, et un peu”asiatiques” (chinois, japonais, vietnamiens, indiens) donne l’illusion d’un manque de variété. Et je dis bien “illusion” car même si ces types de cuisines semblent dominer le paysage des tables francfortois, j’ai trouvé que pour une ville de 700 000 habitants, il y avait beaucoup à tester.

Outre cette diversité, ce que j’ai le plus apprécié et qui me manque énormément déjà, c’est les nombreuses et grandes terrasses et Biergarten, même s’ils sont fumeurs, l’espacement entre les tables est tel qu’on ne se retrouve pas le nez sous la cigarette du voisin comme à Paris. C’est aussi le volume sonore des gens et de la musique (souvent absente) qui est normal contrairement à NYC et permet d’entendre son compagnon de tablée. C’est aussi qu’il faut rarement faire la queue pour avoir la chance de manger dans LE restaurant populaire contrairement à Paris ou NYC. Et contrairement à New York, l’addition est plutôt douce.

Voici alors une sélection de quelques adresses que j’ai particulièrement aimées, et que je partage par quartier cette fois-ci. Vous trouverez dans la page “Addresses” l’ensemble des restaurants et bars que j’ai préféré à Francfort.

Bockenheim

  • Lhamo Bistrorestaurant tibétain : excellents momos, mes favoris sont la soupe de momos (Mo-Thuk) et le Gya-Thuk (pâtes maison et sauce au boeuf haché, version tibétaines des spaghettis bolognese). Le prix des plats en moyenne est de 8 euros. Bref, le tout explique pourquoi j’y allais toutes les semaines…

A post shared by Konami ML Spiegel (@konamav) on

 

  • Da Ciminorestaurant italien : je n’y ai goûté que les pizzas, et plus particulièrement la classique et très simple n°33 avec tomates, mozzarella, roquette et jambon de parme. D’après Google, il s’agit d’une des meilleures pizzeria de la ville, et je n’ai rien trouvé pour contredire ce fait.
  • Bockenheimer Weinkontor – bar à vins : beau choix de vins allemands et excellentes assiettes apéritives, dans un cadre magnifique, en témoigne la photo juste après de la cour intérieure. Le bar est ouvert tous les jours à partir de 18h.

A post shared by Konami ML Spiegel (@konamav) on

 

Innenstadt

  • iimorisalon de thé, patisserie : les patisseries et le pain sont français mais le petit déjeuner et le brunch du week-end sont japonais. Je n’ai pas testé ces derniers mais le Macha Tee et la tarte au citron sont délicieux !

A post shared by Konami ML Spiegel (@konamav) on

 

  • Naivrestaurant à bières : très bon choix de bières pressions et en bouteilles, locales et internationales. La nourriture y est classique mais bonne.

A post shared by Konami ML Spiegel (@konamav) on

 

Bornheim

  • Mera Masalarestaurant indien : c’est avec mon vieil ami de Chennai que je me suis rendue dans ce restaurant. La viande y est fondante, il est possible de choisir la force des épices, et le Mango Lassi est très bon. Il est conseillé de réserver une table, surtout le week-end.
  • Mampfjazz bar : situé à quelques mètre de Mera Masala, ce petit bar à la décoration un peu trash que j’apprécie tant (et qui m’a rappelé fortement Le Bastide rue de Lappe à Paris) offre une belle sélection de bières pression et bouteille (notamment la Berliner Pilsner). Je n’ai pas eu le temps de tester, mais Mampf propose également à manger et évidemment des concerts tous les soirs.

A post shared by Konami ML Spiegel (@konamav) on

Sachsenhausen

  • Zur Germaniarestaurant allemand : si vous cherchez un endroit pour déguster des spécialités de la région dans un cadre typique allemand, Biergarten inclus évidemment, c’est chez Zur Germania qu’il faut vous rendre. La Tageskarte est toujours excellente et l’Apfelwein y est bon. Zur Germania est voisin de beaucoup d’autres restaurants allemands servant de l’Apfelwein sur Textorstrasse.

A post shared by Konami ML Spiegel (@konamav) on

 

  • Mukurestaurant japonais : c’est l’adresse pour les amateurs de Ramen. Le service y est agréable et les Gyoza sont très bonnes ! Les réservations sont plus que conseillées le week-end.

A post shared by Konami ML Spiegel (@konamav) on

 

 

Quelques petites précisions sur les restaurants en Allemagne :

  • il est d’usage d’annoncer le pourboire (5 à 10%) au moment de payer, que ce soit en liquide ou par carte bancaire. Par exemple, si l’addition est de 18,10€, vous dites donc au serveur “20€”. On ne laisse jamais de pièce sur la table, en partant, comme il est coutume de faire en France.
  • L’Allemagne est un pays qui fonctionne beaucoup par cash, partout, que ce soit au supermarché ou au restaurant. D’ailleurs, beaucoup n’acceptent pas la carte bancaire. Et pour ceux qui l’accepteraient, il faut être vigilant sur le type de carte accepté. Les Visa, MasterCard ou AmEx sont beaucoup moins communs que la très allemande EC Karte.
  • Si vous avez un appétit “normal”, je vous conseille de ne commander qu’un plat de résistance, car les Hauptspeisen sont souvent très généreux, quelque soit le type de cuisine, allemande, italienne, turque, asiatique…
  • En Allemagne, on ne sert pas de pain avec les plats (sauf si c’est indiqué sur le menu) et on ne sert pas de carafe d’eau gratuite comme en France. Si vous voulez boire de l’eau, il faut commander une bouteille de Mineralwasser et bien préciser si vous la souhaitez mit ou orne kohlensäure (plate ou gazeuse). En général, la bière est bien moins chère que l’eau…

 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s