A Couple of Pearls

Je n’ai jamais porté de bijoux, ni enfant, ni adolescente, ni adulte. J’en ai quelques uns et tous m’ont été offerts : croix en or pour les communions, pendentifs Swarovski dont un pour mon mariage et un autre pour mon anniversaire, mon alliance. That’s it. Bref, la féminité, la coquetterie, la fantaisie, je la porte ailleurs (ou pas du tout).

Toujours est-il, que pour une raison que j’ignore (l’âge peut être), je me suis mise à rechercher sur le net des clips d’oreilles made in France. Deux défis donc : le premier est de trouver des clips d’oreilles pour adultes (car ils sont souvent destinés aux petites filles n’ayant pas -encore- les oreilles percées) et le second de trouver de la fabrication française.

Pour tester le principe des clips d’oreilles avant de me lancer dans un achat plus onéreux j’ai acheté une paire chez Claire’s à 3,50€. Il a fallut trier parmi les hiboux, les tortues, les grands formats, les étoiles à strass… J’ai pris celle qui m’a parut la moins pire. Et après un test d’une heure, le verdict de mes lobes est sans appel : douleur. En y regardant de plus près, ce n’est pas forcément le concept du clip, mais la fabrication du fermoir du clip en lui-même : une des extrémités est trop “anguleuse” donc s’enfonce dans la peau.

IMG_3523

 

Je me lance toutefois à la recherche de clips et tombe sur le site Simon et Simon, un fabricant français de perles françaises d’imitation. Sur les photos, les clips ont une fabrication différente de ceux de Claire’s et il me semble qu’aucune partie du clip ne soit anguleuse ou pointue et ne viendra s’enfoncer dans le lobe de l’oreille. Le prix est un peu élevé, 64€, mais pour des perles d’imitation de fabrication artisanale, cela m’a parut raisonnable. J’ai donc commandé une paire de clips d’oreilles en perle blanche. La paire a été livrée dans sa boite griffée en carton et soigneusement emballée d’un papier cadeau et ruban.

IMG_3522

 

Simon et Simon a une longue histoire très riche : créé en 1867, la famille Simon est l’un des pionniers dans la fabrication de perles d’imitation et a longtemps travaillé avec les maisons de Haute Couture. Ses perles d’imitation sont fabriquées à base de perles de verre et recouvertes de plusieurs couches de vernis contenant des écailles de poissons, rendant la nacre très proche de perles de culture. Contrairement à ces dernières, les perles d’imitations sont plus solides, résistantes aux chocs et il suffit de passer du lait démaquillant de temps en temps pour les entretenir. Et en plus, elles sont fabriquées en France, à Bayonne.

Donc me voici avec ma première paire de boucles d’oreilles, enfin, clips d’oreilles depuis que mes oreilles rejettent les boucles d’oreilles, soit depuis que mes parents m’ont percé les oreilles à 1 an ou 2 (oui, à l’époque, les petites filles avaient les oreilles percées, c’était la mode). Avec ces clips, j’évite les infections auxquelles je suis sujette et après plusieurs tests, mes oreilles les ont adoptés. Le fermoir est arrondi au niveau de la perle et l’embout est confortable et bien agrippant ce qui maintient bien le clip. Comme c’est un clip, forcément, l’oreille est compressée et après plusieurs heures, c’est douloureux quand je les enlève. Je ne pense pas que je les porterais plus de 2 ou 3 heures dans la journée, mais ces boucles d’oreilles permettent d’apporter un peu de changement à mes oreilles qui ont toujours été délaissées.

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s