Back in Germany

Si 2015 fut l’année de mon départ pour New York, ce n’est rien à côté de 2016. En effet, la fin de l’hiver dernier marquait la fin de mon aventure new-yorkaise. Mon retour au gris Paris fut de courte de durée puisque je passais le printemps à Francfort sur le Main. Initialement prévue pour un an, Mr Panda mit fin à l’expatriation et c’est ainsi que nous passâmes un été caniculaire sous un ciel de particules fines parisiennes. Et puisque la société pour laquelle travaille Mr Panda est une excellente agence de voyage, nous voici de retour en Allemagne. C’est donc à Düsseldorf que je m’apprête à passer un peu moins d’une année (sous réserve de rebondissements professionnels) et à me remettre à mes recherches d’emploi et autres explorations. C’est une grande ville d’environ 600 000 habitants située dans l’Ouest de l’Allemagne et plus précisément dans le Land Rhénanie du Nord Westphalie (NordRhein Westfalens). Un hasard heureux pour moi est qu’il y a une des plus grandes communauté de Japonais en Europe forte d’environ 7000 habitants d’origine japonaise. Mais avant d’aborder toutes les particularités de la ville, nous devions commencer par le commencement : se loger.

 

Looking for a place to live

Contrairement aux précédentes expatriations, nous devions chercher nous-même un appartement meublé. Ne connaissant pas la ville ni personne y habitant, j’ai donc regardé sur le peu de sites et forums qui parlent de la ville et des recommandations des quartiers à cibler / éviter. Fort heureusement, les conseils restent cohérents entre eux et j’ai établi la liste suivante pour restreindre mes recherches, avec comme “necessary features” la proximité avec les transports en commun et magasins d’alimentation :

  • Oberkassel : Situé sur la rive Ouest du Rhin et donc de l’autre côté du centre de la ville, c’est un quartier résidentiel et familiale
  • Niederkassel : Juste au dessus d’Oberkassel, et apparemment le point de chute de beaucoup d’expatriés japonais
  • Pempelfort : A l’Est du Rhin et au Nord du centre, c’est un quartier qui m’a paru animé mais sans la fréquentation du centre
  • Golzheim : Au dessus de Pempelfort avec une réputation d’être très calme et vert
  • Flingern Nord : Un quartier sympa au Nord Est du centre
  • Medienhafen et Bilk : Ces quartiers sont en pleine réhabilitation, le nouveau Brooklyn, fréquenté par une population jeune et branchée donc, mais très vivables

 

Ending in Oberkassel

 

Après de nombreuses visites et explorations des quartiers avec un agent immobilier très patient, c’est un appartement à Oberkassel qui remporta nos suffrages. Je ne connais pas encore le quartier, étant arrivée il y a seulement quelques jours, mais tout le nécessaire me semble accessible à pieds : supermarchés, marché, boulangerie bio, droguerie, U Bahn, le tout se trouvant sur la rue principale Luegallee qui mène au centre de Düsseldorf Stadtmitte (20 minutes à pieds, 5 minutes en métro). Le superflu étant aussi très proche : brasseries, restaurants, les très belles rives très vertes du Rhin, où paissent des moutons.

Point de choc culturel ni de temps d’adaptation puisque je retrouve les mêmes enseignes qu’à Frankfurt ou Berlin et que le mode de vie n’est pas si différent de la France. Il ne me reste plus qu’à entamer les démarches classiques lorsque l’on arrive dans un nouveau pays. Démarches que je commence à bien maîtriser…

Et en espérant que la météo me permette de parcourir la ville pour l’immortaliser, car il parait qu’à Düsseldorf, il pleut plus qu’à Londres et que l’hiver est particulièrement rude. Heureusement qu’à mon arrivée, un soleil exceptionnellement rare pointait son nez pour que je puisse capturer l’aube et la skyline intéressante de mon nouveau “chez moi” depuis l’Oberkasseler Brücke :

img_3801

 

Vous pouvez voir à droite la Fernsehturm qui porte le nom de RheinTurm (la tour du Rhin), et contrairement à celle de Francfort, elle est ouverte au public et accueille même un restaurant qui fait un tour en une heure. Ah, que serait une ville allemande sans sa tour de télévision !

Advertisements

4 thoughts on “Back in Germany

  1. Et bien, avec toi je croyais avoir eu ma dose de surprises! J’adore ta comparaison entreprise-agence de voyages! C’est vrai que vous êtes bien servis (et avez aussi beaucoup de patience!). Je me réjouis pour toi (j’espère que toi aussi) car finalement en Allemagne tu avais déjà pris tes marques. Pour ma part, le congé sabbatique qu’on a réussi à arracher à la boîte de Mr Expat est en train de m’apaiser l’esprit et me donner des forces pour le retour en Europe. La nouvelle destination ne me fait absolument pas rêver (contrairement à beaucoup de français, il semblerait). Je replonge dans les incertitudes, la logistique du gros déménagement avec maison sur le dos et les questionnements professionnels que j’avais mis de côté. Si tu as de moments de blues, dis-toi que tu n’est pas toute seule! 😉

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s