A Stroll around Altstadt and its Chrismas Market

Voilà deux mois que je vis à Düsseldorf et malheureusement, l’hiver n’est pas la saison la plus propice aux longues balades exploratrices. Mais en Allemagne, l’approche de Noël est un évènement important qui se fête un mois avant, notamment avec les marchés de Noël qui ont fleuri dans les différents quartiers de la ville. Ce fut donc une de mes occupations pendant ce mois de décembre où Internet se faisait désirer.

Le marché de Noël le plus fréquenté des nombreux touristes allemands, néerlandais, belges et italiens est bien évidemment celui de l’Altstadt (le Centre-ville “historique”). Je m’y connais peu en la matière, mais la particularité de celui-ci est qu’il est dispersé dans différents endroits du quartier : on en trouve une partie sur Flinger Strasse

img_4033

 

Puis une autre sur Shadowplatz :

img_4034

 

Si vous allez de l’un à l’autre, vous passerez forcément par la populaire Königsallee, qui pour l’occasion s’était parée de son Lichterdom :

img_4025

 

Je n’aime pas particulièrement les marchés de Noël, peut être parce qu’en France, du moins à Rennes et à Paris pour ceux que je connais, on y trouve beaucoup de produits inintéressants et tout sauf de fabrication artisanal et de saison et que l’ambiance y est davantage pour vagabonder entre les maisonnettes. Ce que j’ai aimé dans mon premier marché de Noël allemand, ce sont les stands de vin chaud, de Reibenkuchen et autres spécialités locales saisonnières que les visiteurs dégustent avec des étrangers autour de la même table, dehors, dans le froid hivernal.

A post shared by Konami ML Spiegel (@konamav) on

 

A post shared by Konami ML Spiegel (@konamav) on

 

 

Détestant la foule, je me suis vite échappée du marché pour découvrir Altstadt. Si ce quartier manque de charme car c’est principalement des rues commerçantes et des restaurants, je l’apprécie malgré tout pour ses brasseries qui offrent leur propre Altbier comme Uerige, Füschschen ou Kürzer mais aussi pour les bords du Rhin, où on peut y admirer l’autre côté, Oberkassel et ses rives verdoyantes, pâturage de choix pour les fameux moutons dont je parlerais ultérieurement. Evidemment, je ne me lasserais jamais de la Fernsehturm (it’s my thing in Germany) et de la personnalité qu’elle peut apporter à la ville.

img_4035

 

 

img_4027

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s