Kölsch Marathon

Nous quittions doucement (12km/h) Düsseldorf par une météo tristement froide et pluvieuse pour un mois de mai et laissions derrière nous, le temps d’une journée, la Fernsehturm de Medienhafen (à droite ci-dessous) et nos moutons d’Oberkassel (à gauche) pour nous diriger vers la “ville ennemie”, Köln :

 

Si la verdure entre les deux villes est prédominante avec de nombreux moutons, chevaux, plages et autres petits bois des bords du Rhin, le paysage nous rappela rapidement que le fleuve est énormément utilisé par l’industrie automobile, chimique, la métallurgie, raffineries… :

 

Au bout de cinq heures de croisière, abasourdis par la Schlager que l’équipage nous a servi (heureusement que Uerige était là et que le buffet fut potable) et refroidis par la pluie battante qui nous accompagna tout le long de notre périple maritime, nous arrivâmes enfin à Cologne, accueillis par l’imposante Cathédrale et le Hohenzollernbrücke :

 

 

Le temps nous fûmes compté puisque nous n’avions que 2h30 pour vaquer à nos occupation colognaises. Très curieux, nous nous devions d’humer la fameuse eau dont nous trouvâmes le parfum étonnamment agréable et délicat. Direction Farina Haus qui abrite le musée du Parfum et un magasin où l’on peut trouver la véritable première et originale eau de Cologne.

 

L’objet de notre désir restait malgré tout la bière, même si nous avions un très fort a-priori sur le breuvage local appelé Kölsch, qui n’a rien à voir avec celui de Düsseldorf : la Altbier est une bière dunkel obergärige alors que celle de sa voisine est une helles : en d’autres termes, la Alt est une bière rousse à fort caractère et la Kölsch une blonde plus légère. Fort heureusement, beaucoup de brasseries se trouvent dans Altstadt ce qui nous a permis d’en tester plusieurs en moins de deux heures. La première fut la Mühlen Kolsch, une des deux les plus buvables (à mon palet) avec la Pfaffen, dont la brasserie est magnifiquement décorée (de têtes), ce qui vaut le détour.

 

La Sion et la Peters ne furent pas de notre goût, bien que les brasseries, le lieu, typiquement allemandes, offrent un cadre magnifique et chaleureux :

 

 

Sur le chemin du retour, il fallait saluer le “Dom” bien sombre et un peu à l’étroit dans cette grande ville d’1 millions d’âmes. Le temps pressait alors notre passage fut bref et nous nous sommes malheureusement contentés de l’admirer de l’extérieur :

 

De Cologne (au niveau Rheinkilometer 687 depuis la source du Rhin à Konstanz) à Düsseldorf (Rheinkilometer 744) il n’y a que deux heures trente de croisière puisque nous voguions dans le sens du courant. C’est avec hâte que nous nous apprêtions à retrouver Düsseldorf que je n’avais pas quitté depuis mon arrivée il y a sept mois, c’est peut être parce que la bière y est si bonne et bien meilleure que la Kölsch, mais ça, ce sont mes papilles qui me le disent… Mettons de côté ces rivalités entre bières, et fermons ce périple avec le Rhin, ce fleuve fascinant qui traverse la Suisse, l’Allemagne, la France, les Pays Bas et l’Histoire, source de légendes, et où repose l’or qui servit au Nibelung à forger un anneau de puissance et qui inspira à Wagner son fameux opéra…

 

 

Un résumé en plan du Kölsch Marathon :

 

 

 

 

 

 

Advertisements

One thought on “Kölsch Marathon

  1. J’adore le titre de ton billet, tellement trompeur, je m’attendais sincèrement à ce vous vous lanciez dans une odyssée de kilomètres à pied;-). Mise à part la rivalité entre bières, la vieille ville de Köln est jolie (je ne connais pas l’autre rive), sauf qu’il faut la visiter par grand soleil. J’y suis toujours arrivée par le train, ça a été plusieurs fois le point de rendez-vous avec une amie espagnole qui habite dans le (grand) nord de l’Allemagne. Je crois reconnaître d’ailleurs une des brasseries sur tes photos, nous avions mangé jusqu’à ne plus tenir débout (côté gastronomie, ils ne sont pas très fins les allemands ;-)). Je te conseille d’y retourner pour le marché de noël, l’ambiance est sympa et la vieille ville “mignonne” malgré l’imposante noirceur de la cathédrale.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s